Randonnée raquettes : Tour de Drôline – Drouzin-le-Mont

Un dimanche de janvier sous le soleil, impossible de rester enfermée alors que j’avais passé la semaine à travailler dans le brouillard. Je souhaitais faire une randonnée en raquettes à neige. Le problème est que la neige était un peu manquante. Je me suis dit qu’en montant au col du Corbier, à 1237m d’altitude, je la trouverais cette neige tant attendue. En fait, il n’y avait pas tant de neige que ça, mais tant pis.

La station de Drouzin-le-Mont, située sur la commune du Biot. Elle offre des parcours de trail et en hiver des chemins de randonnée en raquettes et quelques pistes de ski pour débutant. Les remontées mécaniques ayant été démontées depuis quelques années.

Pour ma randonnée en raquettes, j’ai suivi le parcours « le tour de Drôline« . Le chemin suit la piste forestière. Il est ainsi plutôt large. Quand je suis montée, mes raquettes étaient sur le sac à dos, le chemin n’étant pas totalement enneigé jusqu’aux Praux. En conditions normales hivernales (pas en ce début d’hiver donc…) ce large sentier est damé. Ce qui doit être plutôt facile pour marcher avec les raquettes à neige.

Après Les Praux, la neige s’est faite de plus en plus présente mais pas assez pour chausser les raquettes. J’arrive à un joli point de vue sur la station de Drouzin-le-Mont.

Le chemin est enfin complètement enneigé, je chausse alors les raquettes ! La montée est terminée mais je suis toujours sur une piste forestière. Le soleil se cache derrière les montagnes et les arbres. J’étais pratiquement tout au long de la rando à l’ombre.

Le parcours continue, toujours sur la piste forestière enneigée. C’est calme. Les sommets de la vallée d’Abondance apparaissent à leur tour. Une fois arrivée au col de Drôline, je suis encore un peu déçue car je pensais que la vue serait dégagée. Or, pas du tout ! Une fois le panneau indiquant le retour vers la station trouvé, la descente commence et les cuisses chauffent. Il y a beaucoup de neige dans la descente. Le plaisir d’être en raquettes est bel et bien là ! C’est ça qui est génial, pouvoir s’enfoncer dans la neige. Proche de la station de Drouzin, la neige se raréfie et je retire mes raquettes. La neige devient glace et le retour jusqu’au parking est moins drôle.

Le manque de neige et le soleil caché derrière les montagnes ne m’ont pas permis de réellement apprécier cette rando. J’avais tellement envie d’aller prendre l’air, de sentir le soleil sous mes joues, que je suis rentrée un peu déçue de cette balade. Néanmoins, le parcours est simple à faire (5,3km 251m de dénivelé). Il manque un point de vue sur les sommets pour en avoir plein la vue. Le balisage (panneau bleu) est un peu manquant sur le moment. Au col de Drôline, je l’ai un peu cherché comme le parcours n’était plus tracé. Cette randonnée raquettes a le mérite d’exister et c’est une petite balade à faire si vous êtes sur place. Je pense que si vous débutez la rando raquettes, le parcours est idéal car c’est une boucle damée en partie.

…………………………………………………………………………………………………………….

Résumé de rando-raquettes :

Distance : 5,3km 258m de dénivelé ; J’ai mis un peu près 2h car j’y allée tranquille.

Départ : col du corbier, Station de Drouzin-le-Mont (entre le petit chalet et les tennis). 1235m d’altitude

Point culminant : col de Drôline, 1493m d’altitude.

Arrivée : col du corbier, Station de Drouzin-le-Mont (en bas du parking).

Parcours : Suivre le balisage raquettes. Suivre les Praux, Col de Drôle, Station de Drouzin.

Le parcours complet : ici.

…………………………………………………………………………………………………………….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *