Pointe de Pelluaz, Bernex

Même si les sommets enneigés sont d’actualité, que je vous prévienne tout de suite, cette randonnée à la Pointe de Pelluaz que j’ai vous présenter, je l’ai faite fin mai 2020. J’étais engourdie à cause de mon confinement. J’avais le tournis à force de tourner en rond autour de ma maison. J’avais du soleil dans les yeux et des envies de nature dans le ventre. Alors, très vite, tout de suite après le confinement, j’ai retrouvé mes automatismes : pique-nique dans le sac à dos, crème solaire, et chaussures de rando aux pieds.

Parce que cet été post-confinement est passé à l’allure d’une fusée, parce que j’ai peut-être un peu le cafard de toutes ses randonnées que j’avais envie de faire et que je n’ai pas vraiment faites ; je vous présente aujourd’hui ma randonnée flash-back post confinement à Bernex, Pointe de Pelluaz, 1950m d’altitude.

Le départ est donné à Pré Richard à Bernex. Il faisait tellement beau et chaud ce jour-là pour un dimanche de début juin, que plus bas, à la Fétiuière, le parking est complètement rempli.

De Pré Richard, je suis le chemin 4×4. L’année dernière, j’avais emprunté ce même chemin pour rejoindre le Mont-Baron. En haut, de ce chemin, la vue est toujours aussi belle. Le Mont-Blanc est un peu caché par les nuages.

Je continue ma montée par la piste de ski complètement recouverte de pissenlits. La vue sur la Dent d’Oche à gauche et sur les sommets à droite permet un répit alors que le souffle s’accélère. Une piste rouge, ça ne se monte pas si facilement. Arrivée en haut du télésiège, l’appel du jambon cru est plus fort que de monter les quelques mètres qui me sépare du sommet. La pause pique-nique est ultra méritée à l’ombre de la petite gare d’arrivée du télésiège.

Après ce repas avec vue, une dernière petite montée un peu aérienne nous permet de rejoindre le sommet de Pelluaz. La vue est très belle ! On voit le lac Léman d’une autre manière.

Je longe ensuite les crêtes. La descente est par endroit assez aérienne et n’est pas très rassurante pour moi. Alors je prends le temps quand il le faut.

A « l’arête nord de Pelluaz », je bifurque sur la gauche, direction « les chalets verts ». Une petite descente non aérienne bien méritée et je rejoins la retenue d’eau et le chemin 4×4 pour revenir sur mes pas du matin et rejoindre Pré Richard.

C’était une journée suspendue au milieu des questions que l’on se posait tous de l’après confinement. Le printemps était bel et bien présent. La chaleur d’été arrivait doucement sur mes bras. Le dénivelé et les courbatures associées revenaient dans mes jambes. Je reviens heureuse d’avoir profité de cette journée dehors, dans la nature, bien loin de mon rayon d’un kilomètre jadis autorisé.

Et vous, vous souvenez de vos premiers pas en montagne post-confinement ?

……………………………………………………………………………………………..

Rando-résumé :

Point de départ et arrivée : Pré Richard, Bernex

Sommet : Pointe de Pelluaz, 1950m d’altitude

Parcours : depuis Pré-Richard, suivre le chemin 4×4, au niveau de la gare de départ du télésiège de Pelluaz, prendre à gauche. Longer la retenue d’eau et suivre toujours le sentier 4×4. Prendre la piste de ski. En haut du télésiège, prendre le sentier jusqu’à la Pointe de Pelluaz. Longer la crête jusqu’à l’Arête Nord de Pelluaz et bifurquer à gauche en direction des chalets verts. Au niveau de la retenue d’eau, reprendre le chemin pour rejoindre Pré-Richard.

Dénivelé D+ : 800m

Temps : 3h

…………………………………………………………………………………………………………..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *