Randonnée : Morclan – Pointe des Ombrieux et Tour de Don – Châtel

Si un mot pouvait résumer cette journée de randonnée, ce serait « incertaine ». D’abord, elle l’était au niveau de la météo. Élément indispensable, mon coupe-vent, que j’ai donc mis, enlevé, mis, enlevé… à multiples reprises tellement il pouvait faire chaud ou froid en deux temps trois mouvements.

Mais, petit miracle, on ne s’est pas pris la pluie.

La journée était incertaine au niveau du parcours emprunté. On est arrivé à Châtel en sachant qu’on voulait aller à Morclan et puis se promener sur les crêtes. « Oui on verra ». On connait assez Châtel pour pouvoir bien s’orienter. J’ai quand même glissé dans mon sac, la carte IGN. L’idée de base était surtout de s’aérer et de se promener en montagne.

Mais on ne s’est pas perdu et on a fait une jolie boucle pleine de beaux points de vue !

La journée était incertaine sur notre niveau d’eau dans le sac à dos. L’erreur de débutant en fait… La météo était variable et on ne pensait pas qu’on allait avoir si chaud et donc si soif. On a croisé le chalet de Barbossine, posé au milieu des magnifiques alpages, puis j’ai regretté quelques mètres plus loin de ne pas m’y être arrêtée pour boire un bon coup parce que notre niveau d’eau restant était juste juste pour finir.

Mais on n’est pas mort de soif !

Cette journée, assez nuageuse ne nous inspirait pas trop confiance. Pourtant, on est quand même partis direction Châtel. Nous avons emprunté le télécabine de Super Châtel puis le télésiège de Morclan. On a payé 14€/personne. Ce n’est pas donné quand on y pense pour prendre deux remontées mécaniques, sans matériel, en plein été.

Bon, vous avez tous les ingrédients « incertains » pour suivre ma recette. Le parcours emprunté alors ?

Du télésiège de Morclan à la Pointe des Ombrieux

Arrivés en haut du télésiège de Morclan, la vue panoramique est très belle sur Châtel et la Suisse ! Cela vaut vraiment le coût de monter jusqu’en haut. 1970m d’altitude et ce n’est que du bonheur !

La frontières suisse est là. On va la longer une bonne partie pendant notre randonnée. Mais avant, on prend directement une petite pause pique-nique à Morclan. Un moment parfait pour admirer ce beau paysage.

Ensuite, on marche vers la Pointe des Ombrieux. La montée est très raide jusqu’au sommet et le souffle est court. Mais on arrive à mettre un pied en France, l’autre en Suisse. La frontière est là.

Marcher en Suisse jusqu’au Tour de Don – 1998m

On décide de descendre et de continuer sur la ligne de crêtes. La descente est raide et aérienne. Je n’aime pas. La beauté du paysage n’enlève rien à ma peur.  Je n’aime pas ces crêtes ariennes qui pourtant ne relèvent d’aucune difficulté quand j’y repense après coup.

On a continué de manière incertaine notre parcours en entrant dans un pré avec ses vaches (un balisage était présent, on n’est pas rentré comme ça…) en direction du Tour de Don. Je ruminais car en fait, il n’y avait pas vraiment de chemin et je n’aime pas. J’avais l’impression qu’on gênait (rapport aux vaches…). Par contre, la crête nous offrait un beau spectacle sur la Suisse. Un magnifique paysage s’ouvre à nous : en bas les plaines du canton de Vaud, le lac Léman, derrière nous, les sommets du Chablais français et suisses. On arrive au Tour de Don conquis par la vue. Cela m’a fait un peu bizarre de voir cette plaine Suisse et le Léman alors qu’on était en pleine montagne, en plein cœur des alpages.

Retour par l’alpage de Barbossine et le hameau de Petit Châtel

On rebrousse chemin et on reprend le chemin qui nous mène à Barbossine. La descente se fait sur des chemins que je connais pour y être déjà passée plusieurs fois.

On termine la randonnée en revenant par Petit Châtel jusqu’au centre du village. Cette partie était très longue. On avait soif et un peu faim. On en avait plein les pattes mais comblés d’avoir vu de beaux paysages.

Chalet d’alpage de Barbossine
Petit Châtel

Pour terminer, on est monté en voiture jusqu’au col de Bassachaux, on voulait juste voir la vue. Ce n’était pas du tout certain à la base qu’on reste manger…

On a mangé une tartiflette.

…………………………………………………………………………………………………………..

Rando-résumé :

Point de départ et arrivée : gare de départ de la télécabine de Super Châtel . Pour rappel, 2 remontées mécaniques utilisées forfait été : 14€/personne

Parcours et points culminants : Télécabine de Super Châtel, Télésiège de Morclan ; Morclan (1970m ) ; marcher sur les crêtes jusqu’à la Pointe des Ombrieux (1981m) puis le Tour de Don (1998m); redescendre en suivant le sentier direction chalet de Barbossine ; Petit Châtel ; et revenir au centre du village.

Dénivelé D+ cumulé: environ 300m

Temps : environ 3h

Parcours issu de : carte IGN « Morzine »

…………………………………………………………………………………………………………..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *