Une journée au Cap Ferret à vélo

Allez, on continue de voyager virtuellement cette semaine, dans le Bassin d’Arcachon. Je vous ai déjà raconté notre virée à vélo dans le quartier de la Ville d’Hiver à Arcachon l’été dernier. Je vous emmène aujourd’hui avec nous en balade au Cap Ferret. Toujours en vélo, parce qu’on est bien sur un vélo, pour visiter un lieu !

Nous logions dans un Airbnb à la Teste-de-Buch au sud d’Arcachon. Pour rejoindre, le Cap Ferret, nous avons tout de suite fait le choix du vélo. Aucune envie d’y aller en voiture et puis tout est fait pour qu’on laisse tranquille la voiture. Il y a de nombreuses pistes cyclables. L’office du tourisme propose de nombreuses cartes des pistes cyclables et des parcours pour visiter les villes du Bassin d’Arcachon à vélo. Avec un peu de recherche avant notre départ, notamment sur les différents parcours pour préparer nos balades, tout a été simple sur place.

Au total ce sont quand même 42km dont 22,5km au Cap Ferret que nous avons parcourus ce jour-là mais dans un tel paysage, on ne les sent pas passer !

Petite chronologie de la journée :

10h30 : on enfourche nos vélos et c’est parti pour une journée au Cap Ferret. Direction Arcachon pour prendre la navette maritime qui nous emmènera au Cap Ferret. Pique-nique et maillots de bain dans le sac à dos, la journée s’annonce belle sous le soleil !

11h : on embarque dans la navette maritime de la société UBA (union des bâteliers arcachonnais) depuis la jetée Thiers à Arcachon. Le billet aller-retour pour un adulte + un vélo coûtait 25€. C’est un petit budget à prévoir mais qu’on a eu plaisir à dépenser car c’est beaucoup plus agréable, simple et écologique que de prendre la voiture (minimum 1h aller pour Arcachon – Le Cap Ferret en auto). Le trajet en bateau dure 30min. On a donc tout le temps du trajet pour apprécier la vue magnifique depuis l’océan, cheveux au vent, installés dans notre navette. Cette balade nautique nous permet de nous en mettre plein la vue avec la ville d’Arcachon, la Dune du Pilat et bien sûr le Cap Ferret qui se rapproche de plus en plus.

11h30 : on débarque au Cap Ferret à Bélisaire. On ne fait pas comme tous les autres touristes ; on prend la direction du nord de la péninsule par la piste cyclable dans les pins. On croise quelques cyclistes. Tout est paisible. Moi, j’adore ! J’attendais même que ça depuis le début de la semaine.

Quand on a choisi d’aller à Arcachon, l’image que j’avais était des pistes cyclables dans les pins. Comme ce n’est pas tout à fait ça, à Arcachon, j’étais un peu déçue. Mais au Cap Ferret, je ressens ce que j’avais imaginé et ça me fait le plus grand bien !

12h05 : Après plusieurs kilomètres, on arrive au village ostréicole de l’Herbe. On se faufile entre les cabanes de pêcheurs situées le long de l’océan. C’est petit mais pittoresque. On prend le temps marcher à pieds dans les petites ruelles de cabanes. Au bout d’une ruelle, l’océan s’offre à nous.

A l’entrée du village, on découvre la chapelle de la villa algérienne, monument historique. La villa algérienne a été détruite dans les années 1960.

On poursuit notre parcours vers le village le Canon.

13h30 : on décide de s’arrêter pique-niquer à l’ombre des pins, proche de l’océan. C’est calme et ça fait du bien d’être à l’ombre. Après le repas, on essaie d’accrocher les vélos tant bien que mal et on monte une petite dune pour rejoindre la plage. On fait un petit tour sur la plage presque déserte. On voulait voir l’océan, tout simplement. On garde les maillots au chaud, la baignade c’est pour tout à l’heure même s’il fait très chaud.

14h45 : on remonte sur nos vélos et on pédale jusqu’au phare du Cap Ferret. On est sportif jusqu’au bout et on monte les 258 marches du phare rouge et blanc (entrée 6 €). La vue depuis le haut est splendide sur toute la presqu’ile, la dune du Pilat et Arcachon au loin !

Au pied du phare, on a visité également un bunker qui a été restauré par une association. C’est une mini visite culturelle qui est aussi intéressante.  

15h15 : après le phare, on souhaite se diriger à la pointe du Cap Ferret. La journée est caniculaire alors on s’octroie une petite pause en terrasse d’un bar et on file à la plage. On l’a bien mérité ! On rejoint donc ensuite la pointe du Cap. J’avais envie d’aller au bout de la péninsule tout simplement. Accrocher nos vélos nous demande encore un petit effort. On a nos propres vélos dont un tout neuf, et les laisser contre des petits bouts de bois malgré les antivols, ça nous crispe un peu. Une fois sur la plage, tout cela est vite oublié. L’eau est tellement bonne ! La plage est calme et le soleil brille. Que demander de plus ? Rien ; c’est parfait !

18h30 : c’est l’heure d’embarquer sur le dernier bateau pour revenir à Arcachon. On est revenu de la plage en vélo en appuyant bien fort sur les pédales car on s’est un peu éternisé à la plage. Au moins, on en aura bien profité ! Dans la navette, on est un peu chaos mais pas assez pour ne pas profiter à nouveau du paysage. Il est différent du matin car c’est marée haute.

19h15 : Nous sommes enfin arrivés à la maison. Les derniers kilomètres, pourtant très plats, sont les plus longs de la journée. Au total, 42km de vélo aujourd’hui ! On est fatigué mais c’est de la bonne fatigue car ce fut une très belle journée. De beaux paysages, circuler à vélo entre les pins, c’était génial. Je suis crevée mais ravie ! Un bon petit repas pour reprendre des forces de la journée et on s’endormira très vite la tête remplie de beaux souvenirs.

Le Cap Ferret a été un véritable coup de cœur pour moi. J’ai adoré pouvoir faire du vélo entre les pins et les belles maisons de vacances. La plage était belle et l’eau parfaite pour se baigner. Le phare nous offre une vue superbe.

J’ai envie d’y retourner pour découvrir davantage de villages ostréicoles que nous n’avons pas eu le temps de faire (ça nous faisait un peu trop de kilomètres sinon), déguster des huitres, s’arrêter encore à l’ombre des pins et retourner à la plage.  

A bientôt le Cap Ferret !

………………………………………………………………………………………………………………………….

RANDO-RÉSUMÉ :

Départ et arrivée : depuis Arcachon : jetée Thiers ; Depuis le Cap Ferret : Bélisaire

Distance parcourue au Cap Ferret : 22,5km

Parcours :

  • Bélisaire – l’Herbe : 5km ;
  • L’Herbe – le Canon : 1,5km
  • Le Canon – Phare du Cap Ferret : 8km
  • Phare – Pointe du Cap Ferret : 3,5 km
  • Pointe du Cap Ferret – Bélisaire : 4,5 km

………………………………………………………………………………………………………………………….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *