Mon hiver 2020-2021 : les pieds dans la neige (vidéo)

Alors voilà l’hiver 2020 – 2021 nous a quitté. Peut-être pas totalement puisque nous sommes le 17 mai, qu’il fait 8°C dehors et que les sommets sont encore tous enneigés. Peu importe, le printemps est quand même là, les tomates sont plantées dans le jardin et les envies estivales se font ressentir. L’appel du 19 mai et des terrasses ouvertes en est pour quelque chose surement. Je souhaitais faire un retour ici sur cet hiver très enneigé que l’on vient de passer ! J’ai préparé une petite vidéo à visionner tout à la fin.

Un hiver 2020 – 2021 enneigé

L’hiver 2020 – 2021 a véritablement commencé comme toutes ces dernières années en novembre. Les premières chutes de neige annoncent la couleur et le début de plein de choses : le ski, les randonnées en raquettes, les levers plus tôt que d’habitude pour déneiger la voiture, les bonnes raclettes et les bonnes tartiflettes, gratter le pare-prise quand il neige pas les matins, gratter le pare-prise quand il neige pas les soirs. Sauf que l’hiver qu’on vient de vivre a été particulier. On le début confiné et on le termine confiné. Les stations sont restées fermées. Pas de ski de piste cette année. Pour certains, cela a été l’occasion de découvrir le ski de rando ou le ski de fond. J’avoue n’avoir fait ni l’un ni l’autre. En revanche, j’ai fait beaucoup de randonnée raquettes.

J’ai pris plaisir à sortir de chez moi et avoir directement les pieds dans la neige. J’ai me suis baladée dans différents lieux que je ne connaissais pas encore, où que j’avais découvert l’été. L’été et l’hiver en montagne offrent deux paysages totalement différents.

Les jolies randonnées de mon hiver 2020-2021

J’ai réellement chaussé mes raquettes à Habère-Poche pour me rendre jusqu’au hameau La Glappaz où on peut voir de beaux chalets d’alpage. Passer sous les télésièges à l’arrêt et marcher sur les pistes sont quand même des sensations étranges. Un peu de tristesse pour la station mais pouvoir profiter d’instants plus calmes, sans la foule, est aussi un privilège.

Le belvédère de la Forclaz a été une randonnée très sympa, un samedi après-midi, tant par la découverte des paysages que tant par l’ambiance joviale des personnes que j’ai pu croiser.

Ma petite virée à Abondance au lac des Plagnes m’a permis de m’évader une après-midi pendant mes vacances.

Monter au col Ratti tout près des Gets, a été un moment très intense sportivement. Je vais me souvenir très longtemps de ce magnifique paysage sur le massif du Mont-Blanc et la chaine des Alpes Suisses.

Pour finir en beauté cet hiver, à la toute fin mars, j’ai profité des derniers moments enneigée par un petite montée entre Châtel et La Chapelle d’Abondance jusqu’au chalet du Mouet.

J’ai également parcouru les sentiers tout près de chez moi. Aller à Champeillant, à Féternes, était l’occasion de voir un paysage totalement blanchit sans faire beaucoup de route.

Un hiver équipé

Cet hiver aura été l’occasion d’acheter ma première pelle à neige. « c’est vrai que ça sert en ce moment » m’a lancé la caissière. Oui, c’est utile quand tu te lèves le matin et que tu as 30cm de neige dans ta cour…

Niveau vêtement, j’ai étrenné mon nouveau pantalon Quechua tout l’hiver. Il est étanche et doublé à l’intérieur pour ne jamais avoir froid. Un cadeau parfait que l’on m’a fait là !

Mon hiver en vidéo

Je vous emmène avec moi marcher dans la neige, dans les traces de mon hiver 2020-2021. J’ai parfois filmé quelques plans quand je me baladais pour avoir des souvenirs. J’ai voulu les rassembler dans une petite vidéo. Sans ajout de musique pour laisser le calme et les sons de la nature et de la neige qui craque sous les pieds. Cette vidéo est à la base créée pour Instagram d’où le format 9×16. Instagram, où vous pouvez me suivre d’ailleurs @altitude1989.

C'est à l'âge de 3ans que je réalise mes premières randonnées. Mon amour pour la montagne grandit en même temps que moi. Sauf que lui, il ne s'arrête pas de grandir. Alors en 2015, je pose mes valises en Haute-Savoie pour que je puisse assouvir ma passion pour la randonnée lors de mon temps libre. Depuis, j'arpente les chemins, été comme hiver. J'aime l’évasion et le dépassement de soi qu'apporte la marche. Bien sûr, j’aime aussi découvrir de magnifiques paysages ou de nouveaux sommets. Mon terrain de jeux préféré est le Massif du Chablais. Parfois, c'est en courant que le dénivelé gravite sous mes pieds. Le trail est devenu une nouvelle façon pour moi de parcourir cette montagne que j’aime tant. Très souvent, c’est avec plaisir que je roule avec mon VTT sur les sentiers escarpés. Quand je m’éloigne de mes montagnes, mes chaussures de rando et mon vélo ne sont jamais très loin ! Alors transmettre ma passion est une évidence !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *