mont-baron randonnée

Randonnée : le Mont Baron, entre lac et alpages

Jeudi, jour férié, du soleil dans le ciel, les chaussures de rando ne m’attendent pas très longtemps. Je les enfile pour aller en direction du Mont Baron. Je pars depuis la Vallée d’Abondance et le petit village de Chevenoz.

Une mise en jambe sympa

La Vallée d’Abondance va être mon nouveau terrain de jeu cet été je pense !… De la moyenne montagne avec des randonnées à profusion, ça va être chouette, je le sens bien…
Même si j’ai déjà commencé ma saison de randonnée en avril tout doucement, cette randonnée-là a été beaucoup plus intense ! Au programme 660m de dénivelé, 4 heures de marche, des paysages magnifiques avec vue sur le lac Léman et la Suisse ; super ! Et pour les 2 jours suivants ? un bon petit mal de jambes ; moins super !

Je n’avais jamais fait d’aussi longue randonnée toute seule, partir seule est délicat. Pourtant, jeudi j’en avais bien que faire d’être seule. Et puis je n’étais pas vraiment seule, on ne l’est jamais vraiment. J’ai croisé pas mal de monde en chemin : des randonneurs, des traileurs, des familles dans les chalets d’alpage…

Une randonnée entre lac et alpages

Le départ se fait au hameau de Prébuza (990 m d’altitude), tout en haut de Chevenoz. Au parking, il faut s’engager dans la forêt. C’est un peu abrupt pour un départ. Mon cœur s’emballe direct, plongé dans le bain. J’arrive sur le pâturage de Trélemont et je longe les chalets de Sur les Trables.  A cet endroit on a une vue sur le lac Léman à notre gauche (au nord) qui est déjà très belle.

mont baron randonnée chalet sur les trables

Puis je suis à nouveau un sentier caillouteux qui s’enfonce dans la forêt. Et quel sentier… c’était très raide !

Mont Baron sentier raide

Je sors de l’ombre de la forêt à Petit Chesnay où il y a des petits chalets d’alpage. Des familles y avaient pris leurs quartiers pour ce long week-end de pont. Je ne m’attarde pas, les laissant à leur barbecue.

J’ai continué ensuite ma route sur un sentier d’alpage en direction du Grand Chesnay et là je ne fais que de me retourner en grimpant pour regarder tout ce qu’il y a autour de moi. Quelle vue ! 360° de paysages magnifiques : sur Bernex, le Léman, Lausanne, la Suisse, les pâturages, la dent d’Oche, les sommets encore enneigés. Wahou ! Je fais une pause à côté d’un chalet au Grand Chesnay. Je respire un bon coup, je suis à 1445m d’altitude et j’admire cette nature !

Mont Baron vue alpage lac
Mont Baron vue lac randonnée
randonnée Mont Baron vue dent d'oche

En route pour le Mont Baron

Ensuite je me dirige vers le Mont Baron. Le parcours que je suis passe en dessous mais il y a un sentier qui permet de rejoindre son sommet (à 1 566m d’altitude). Il y a encore quelques névés à cette époque mais qu’importe des gens sont passés avant moi, il y a une trace, je m’engouffre alors dans les pas déjà tracés. Puis j’arrive près du Mont Baron.

randonnée pied Mont Baron
montée Mont Baron randonnée

Une autre vue magnifique s’offre à moi ; des alpages et des montagnes enneigées avec en guise de dessert le Mont Blanc. C’est très beau évidemment ! (il ne ressort pas sur mes photos, tristesse absolue de ne pas pouvoir le montrer à sa juste valeur).

mont-baron vue sommet
mont-baron vue sommets enneigés
mont-baron vue dent d'oche
randonnée Mont-Baron vue lac
Vue depuis le sommet du Mont-Baron

Ensuite le sentier qui va devenir chemin ne va faire que de descendre. Je vais avoir envie de courir des fois. Tu vas voir, je vais me mettre au trail un de ces jours ! Enfin, qu’en descente. Je suis passée par les Boeufs, le Replain.  Le parcours surplombe finalement la route de la vallée. Je ne sais pas si c’est à cause du vent qu’il y avait mais l’écho des voitures m’a tout de suite remise sur les rails de vraie vie. Dommage.

mont-baron sentier retour
mont-baron bas bernex
mont-baron retour vue

Aux Splots (1158m d’altitude) ça va. Mais à Taverole (831 m d’altitude) c’est la confusion. Le balisage est moins présent pour rejoindre Prébuza. J’y suis allée à l’intuition. Une bonne intuition. Au hameau le Mont, (on est remonté à 915 m d’altitude) il faut prendre le sentier très raide qui longe la rivière. C’est pas du tout explicite malgré le panneau ! Encore dommage. Mais grâce à mon plan, j’ai compris le chemin qu’il fallait suivre, un peu tard.

Il parlait de relais TV, je l’avais vu en bas ce truc mais j’ai pas percuté sur le moment. Encore un peu d’intuition et je retrouve mon point de départ, Prébuza, un peu fatiguée par ces 4heures de marche avec un fort dénivelé et avec une dernière heure et demie un peu dans le flou à cause du balisage. Mais je suis fière de moi. Fière d’avoir fait cette randonnée seule, sans me perdre finalement, d’avoir été sportive quelques instants, avoir découvert des paysages de montagne magnifique. Une bonne journée de jour férié !

Pour finir, quelques infos pas banales sur le parcours :

Le parcours que j’ai suivi de Prébuza jusqu’au Mont Baron est une partie du GR5 entre Léman et Nice.

J’ai suivi le parcours grâce à une fiche issue du topo guide de randonnée réalisée par la communauté de communes de la Vallée d’Abondance et franchement je n’ai pas été déçue ! Je regrette un tout petit manque d’explication vers la fin du parcours. Mais d’une manière générale, j’ai été ravie car il décrit très bien le parcours. Il précise « aucune difficulté »… bon… il y a quand même certaines montées très raides. Du coup quand c’est écrit « montée raide » dans leur guide, je ne sais pas trop à quoi m’attendre. Il y a pire certainement !

Cette randonnée est bien au printemps mais je pense qu’en été des vaches doivent paitre et rendent la balade encore plus agréable.

…………………………………………………………………………………………………………..

Rando-résumé :

Départ : parking au hameau de Prébuza, Chevenoz

Point culminant : Mont-Baron

Points de passage : Trélemont, Sur les Trables, Petit Chesnay, Grand Chesnay; descente par Les Boeufs, le Replain, les Splots, Taverole, le Mont, Prébuza

Dénivelé positif : 660m

Distance : environ 16km

Temps : 4h

…………………………………………………………………………………………………………..