Randonnée : lac des Mines d’Or et col de Coux à Morzine

Après des semaines sans randonner, je suis partie une après-midi marcher fin octobre. J’avais envie de découvrir un nouveau lieu : le lac des Mines d’Or situé à Morzine. Puis, de monter jusqu’au col de Coux, situé à la frontière avec la Suisse.

Le lac des Mines d’Or jusqu’aux chalets de Fréterolle

Le lac des Mines d’Or est un petit lac artificiel. Il est accessible en voiture par une petite route de montagne étroite. On n’aime pas croiser des autres véhicules dans ces moments-là.
Le lac est joli. Les arbres se reflètent sur l’eau. Il est possible de faire le tour du lac et de s’arrêter sur un petit banc.

J’ai toujours un problème avec ce genre de lac. Je trouve que cela sonne un peu « faux ». Souvent on a fait un peu de route, on arrive en voiture, et là tous les abords sont aménagés, et avec des voitures qui ne sont pas loin. Il y a du monde. C’est joli, certes il faut le reconnaitre, mais le côté naturel a un peu disparu. Là, fin octobre, il n’y avait pas beaucoup de touristes alors c’était assez apaisant.

lac des Mines d'Or rando
Morzine lac des Mines d'Or randonnée
lac des mines d'or Morzine promenade

Depuis le lac des mines, je prends le large sentier qui monte et je laisse derrière moi le lac. Le sentier est en forêt. Je suis rassurée, pas de chasse le vendredi. Pour aller en direction du col de Coux, situé à la frontière suisse. Je suis la direction des chalets de Fréterolle. En 15 minutes, j’arrive aisément à ces jolis chalets. Le paysage est très joli. Des silhouettes de sommets se dessinent.

lac des mines d'or chalets fréterolle

Des chalets de Fréterolle au col de coux

Aux chalets de Fréterolle, deux options s’offrent à moi. Soit je prends le sentier par l’alpage, soit celui par la forêt. J’ai opté pour le sentier en alpage car j’avais envie de profiter du soleil d’octobre.

rando lac des mines d'or col de coux

La montée jusqu’au col de coux est réalisable en 1h15 depuis les chalets de Fréterolle. Je me suis arrêtée quelques instants pour prendre des photos de mon sac à dos. Cette après-midi était une belle occasion pour tester mon nouveau sac à dos Haglöfs pour Expérience Outdoor.

rando sac à dos morzine lac des mines d'or

Plus bas, j’avais vu un panneau « attention patou ». Je traverse l’alpage sans crainte à cette période. En octobre, les troupeaux sont très souvent déjà redescendus dans les vallées. Je ne sais donc pas si en été, il y a des patous qui surveillent les troupeaux dans cet alpage.

Le col de Coux, frontière suisse

Il me reste quelques pas à faire pour atteindre le col de Coux et déjà je sens le vent frais. Au col de Coux, à 1920m d’altitude, le vent se fait énormément ressentir. Je remets très vite ma veste et me couvre les oreilles pour ne pas prendre froid suite à l’effort de la montée.

Au sommet, une borne frontière est installée. La vue est très jolie sur le massif du chablais français et suisses. Côté suisse : on voit apparaitre les sommets des Dents du Midi et des Dents Blanches. La vue côté France, est également, très belle sur les sommets la chaine des Aravis notamment.

randonnée col de coux suisse
col de coux cabane
vue col de coux france
côté France
randonnée lac des mines d'or col de coux morzine

Le col de Coux est un lieu de passage du GR5 et du tour des Dents Blanches.

J’opte pour redescendre par le même chemin, en alpage et non par la forêt. Car la descente est plus longue par la forêt et le soleil baisse de plus en plus. Je ne voulais pas avoir trop froid et être trop dans la pénombre.

C’est ainsi une très jolie randonnée à faire que je vous conseille. En effet, les paysages traversés et ceux qui nous attendent au col de Coux, sont très très beaux.

Rando-résumé :

Point de départ : depuis le parking du lac des Mines d’Or 1385m d’altitude

Points de passage : Le Charnier 1506m, les chalets de Fréterolle 1380m

Point culminant : Col de Coux 1920m d’altitude

Dénivelé : 535m D+ il n’y aucune difficulté particulière sur le parcours hormis ce petit dénivelé. Les sentiers sont bien tracés et balisés.

Topoguide : Le P’tit crapahut Morzine – Les Gets , Editions

C'est à l'âge de 3ans que je réalise mes premières randonnées. Mon amour pour la montagne grandit en même temps que moi. Sauf que lui, il ne s'arrête pas de grandir. Alors en 2015, je pose mes valises en Haute-Savoie pour que je puisse assouvir ma passion pour la randonnée lors de mon temps libre. Depuis, j'arpente les chemins, été comme hiver. J'aime l’évasion et le dépassement de soi qu'apporte la marche. Bien sûr, j’aime aussi découvrir de magnifiques paysages ou de nouveaux sommets. Mon terrain de jeux préféré est le Massif du Chablais. Parfois, c'est en courant que le dénivelé gravite sous mes pieds. Le trail est devenu une nouvelle façon pour moi de parcourir cette montagne que j’aime tant. Très souvent, c’est avec plaisir que je roule avec mon VTT sur les sentiers escarpés. Quand je m’éloigne de mes montagnes, mes chaussures de rando et mon vélo ne sont jamais très loin ! Alors transmettre ma passion est une évidence !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *